Il prit l’eau, le houblon, le malt et la levure et créa la cervoise ! Simple, n’est-ce pas ? Eh bien non ! La fabrication de la bière n’est pas si simple. Il faut suivre un processus de fabrication minutieux, avoir un équipement spécifique et des brasseurs passionnés. Machopinette vous explique les étapes pour fabriquer cette boisson ancestrale tant appréciée …

Processus de fabrication de la bière

Fabrication de la bière artisanale
Quelle fermentation choisir pour quel type de bières ?

Le savoir-faire traditionnel des brasseries artisanales
Avant de vous livrer le schéma de fabrication de la bière, apprenons-en plus sur ses composants. Quels sont les ingrédients de la bière qu’utilisent les maîtres brasseurs ? De l’eau, du malt issu d’une variété de céréales (orge, blé, seigle, riz, sorgho, etc.), du houblon (parfois plusieurs types de houblons et même des houblons français) et de la levure : voilà ce qui utilisé dans un atelier de fabrication de bière artisanale.

En règle générale, fabrication bière = production d’une boisson alcoolisée grâce à un moût de céréales fermenté. Bières françaises brunes, blondes, ambrées ou noires, la méthode de fabrication reste la même.

1. Maltage et concassage : étape de transformation des grains en un malt de qualité et riche en enzymes, pour ensuite le concasser ou le broyer.

2. Empâtage et brassage : étape d’hydratation du malt avec de l’eau pour obtenir la « maische » ; elle est cuite et stérilisée. Cette étape de fabrication de la bière, aussi appelée saccharification, transforme l’amidon en sucres fermentescibles. Après plusieurs filtrations du moût, les artisans rajoutent le houblon et toutes les épices, herbes, fruits et alcools inclus pour les bières aromatisées, dont les fruitées et celles au whisky ou au calvados.

3. Fermentation : l’aromatisation et le houblonnage terminés, la levure est ajoutée lors de la fermentation : étape très importante pour la fabrication de la bière. Filtré, refroidi et oxygéné, le mélange est ensemencé avec de la levure fraîche. La fermentation principale (3 à 10 jours) va transformer les sucres en alcool, dégager du gaz carbonique et affiner le profil aromatique ! La fabrication de la bière comprendra aussi la fermentation secondaire pour affiner le goût :

     a) Fermentation basse (5 à 14 degrés) : elle dure une dizaine de jours et se distingue par les levures coulant au fond de la cuve. Utilisée pour les Lagers.

     b) Fermentation haute (5 à 24 degrés) : sa durée varie de 2 à 6 jours. Les levures vont vers la surface du brassin. Utilisée pour les Ales et les Porter.

     c) Fermentation spontanée : dans ce cas, pas d’ajout de levures cultivées. A la place ils privilégient la contamination « sauvage » avec les bactéries dans l’air ambiant. Typique pour les Lambics, des bières sour dites acides.

4. Maturation ou garde : vient ensuite l’heure de la maturation ou de la garde, le précieux liquide est conservé à une température proche de 4 degrés pendant plusieurs semaines, ou années. À ce moment de la fabrication de la bière, certains brasseurs rajoutent du houblon pour un goût plus intense (cf IBU sur l’étiquette).

5. Conditionnement et refermentation : après la filtration, les brasseurs passent au conditionnement en fûts, en bouteilles ou en canettes. Dès l’embouteillage, la bouteille est placée en chambre chaude (24 degrés) pour refermentation : une étape qui donne sa pétillance au breuvage !

JE SOUTIENS LA PRODUCTION BRASSICOLE FRANÇAISE,
JE COMMANDE MA BOX AVEC MACHOPINETTE

3 bonnes raisons de choisir des bouteilles de « fabrication bière artisanale »


Si les industriels se tournent vers la pasteurisation, pour aseptiser et stabiliser le breuvage, les artisans brasseurs optent pour le savoir-faire traditionnel, et se concentrent sur les saveurs :

   1. Ils privilégient la qualité des matières premières (et apportent un soin tout particulier à leur sélection pour la fabrication bière sans alcool ou la blanche…).

   2. Ils font le choix d’intégrer en termes de quantité plus de matières premières (plus de houblon pour les IPA).

   3. Ils n’utilisent pas d’arômes chimiques, mais des fruits frais, en purée ou sirop pour les versions fruitées et des herbes, alcools ou spiritueux pour les bières aromatisées (aneth, menthe, Whisky, Calvados, etc.).

Résultat ? Un goût incroyable, au nez des notes accentuées, en bouche des flaveurs incomparables !

Côté prix, elle est à peine plus chère que celle fabriquée par les marques internationales. Mais le soin apporté à chaque étape du procédé de fabrication de la bière artisanale en vaut la peine ! Elle est d’ailleurs parmi les préférées des Français. Certains brasseurs proposent aussi des produits 100 % français en incluant du houblon et des céréales locaux.

Nos coups de cœur bières locales : testez-les !

- « La Française », une Pale Ale de la brasserie « L’Instant » : elle rend hommage aux régions françaises avec des malts briards ! 

- « La Trinquette Barbe Rouge » signée de la brasserie l’Arnon : une bio fabriquée avec le Mistral, un houblon alsacien ! 

- La « Icauna », une pale ale de la marque Popihn : fabriquée à partir de l’orge produite et récoltée sur la ferme familiale !

Commandez vos coffrets bières sur Machopinette


Vous souhaitez soutenir les brasseries artisanales françaises ? Faites un choix éthique et solidaire en commandant sur Machopinette. Site de référence comptant plus de 350 bouteilles, canette et fûts, notre boutique en ligne met en avant UNIQUEMENT des artisans brasseurs tricolores. Achetez et commandez nos coffrets bières et box mensuelles à partir de seulement 18,90 € !

JE COMMANDE MON COFFRET BIERES ARTISANALES

Soyez-les premiers à découvrir toutes nos nouveautés et nos promos en vous abonnant à notre page Facebook