Qu’est-ce que les Sumériens, les Égyptiens, nos ancêtres les Gaulois, les moines et Louis Pasteur ont en commun ? Tic-tac, tic-tac… Bon, laissez vos méninges tranquilles… on vous souffle la réponse ! Ils ont tous contribué à l’histoire de la bière à un moment donné !!! Fascinant, n’est-ce pas… Ça vous dit de découvrir les origines de la cervoise ? L’évolution de l’histoire de la bière en France ? Allez, suivez-nous, on vous dit tout…

Histoire de la bière : il était une fois les céréales


Qui a inventé la bière ? A quelle période de l’histoire a-t-elle été créée ? C’est logiquement la première question qu’on devrait se poser !! Dans l’histoire de la bière, il n’y a pas de date précise pour cette invention ni de nom pour son inventeur. Par contre, tous les historiens s’accordent à dire qu’elle compte parmi les boissons alcoolisées les plus anciennes du monde… Et on retrouve des traces de cette boisson dans de nombreux pays et civilisations ! Ce breuvage convivial a en tout cas un passé aussi riche et complexe que ses styles et goûts !!

Quant à la création de cette dernière, les anecdotes diffèrent selon les peuples… touche divine pour certains et fruit du hasard pour d’autres… mais les premières cultures de céréales y sont définitivement pour quelque chose…
Représentation égyptienne d’un breuvage traditionnel servi durant l’Egypte antique

Les bières dans les civilisations : son origine


Impossible d’évoquer tout de suite la France, car dans l’histoire de la bière, les premières traces écrites d’une boisson similaire remontent à très loin… 5000 ans avant J.-C !! S’il est impossible de dater de façon précise son année de création, les toutes premières traces nous ramènent au Moyen-Orient. C’est dans cette région du monde que l’histoire de la bière aurait débuté. En effet, les Sumériens mentionnent une boisson fermentée appelée « Sikaru » fabriquée à partir d’un mix de céréales (orge, épeautre, blé et millet, des malts que les brasseurs utilisent encore aujourd’hui !). Voilà pour son origine.

Plus tard dans l’Antiquité, dans l’Égypte ancienne (3000 – 525 av. J.-C), et entre 510 av. J.-C et 330 après J.-C, les Gaulois, les Celtes et les Vikings en consomment largement ! Et ce sont nos irréductibles amis gaulois qui l’on dénommée « cervoise » du latin « cervesia » signifiant « boisson fermentée », qui en ont fait un breuvage national (pour mieux résister à l’envahisseur romain) et l’on consommée bien avant le vin !

Dans l’histoire de la bière, c’est au Moyen-Âge que le houblon fera son entrée dans la liste des ingrédients indissociables de ce breuvage si cher à nos cœurs, alors que les moines deviennent maîtres brasseurs ! De leur expérimentation seront créées les bières trappistes et d’Abbayes… des styles encore proposés aujourd’hui !

JE METS LA « TRIPLE- ABBAYE » DE LA BRASSERIE LA
CORRÉZIENNE DANS MON COFFRET BIÈRES FRANÇAISES
POUR TRINQUER A L’HISTOIRE DE LA BIÈRE


L’histoire de la bière en France : le rôle des Gaulois, leur amour pour la cervoise


En Gaule (nom de la France dans l’Antiquité), la cervoise est consommée régulièrement… lors des repas, lors des festins, après les Conquêtes… toute occasion était bonne pour boire un coup !! Et si Astérix et Obélix ne vous diront pas le contraire, c’est bien que Uderzo et Goscinny, leurs créateurs, se sont inspirés de l’Histoire et de la place de la bière dans la vie quotidienne de nos ancêtres à cette époque !!

Si elle est TRÈS appréciée par les Gaulois, elle est par contre méprisée par les Romains qui préfèrent de loin le vin comme en témoigne l’épisode dans « Astérix chez les Bretons » lorsque le centurion veut effectuer un contrôle des tonneaux qu’acheminent nos 2 Gaulois préférés, mais qu’il y renonce lorsque ces derniers lui disent qu’il contient de la cervoise tiède et non du vin ! Et les Gauloises l’utilisaient même à l’époque comme produit de beauté en appliquant sur leur visage la mousse produite par fermentation ! Évidemment la création du tonneau à l’époque de la Gaule est fortement liée à l’histoire la bière puisqu’on la conservait à l’intérieur.

Bien plus tard, l’apport de Louis Pasteur avec l’étape de la « pasteurisation » qui va donner un nouvel élan au métier et une nouvelle dimension aux brassins !

Continuons notre avancée historique jusqu’aux années 1900 : car cette boisson a joué un rôle important sur les lignes de front lors de la première et deuxième guerre mondiale : acheminée dans les tranchées et à l’arrière dans les cafés, elle remonte le moral aux troupes, crée la fraternité parmi les soldats qui partagent un moment simple, leur redonne du courage et les réchauffe…

La Brasserie française Saint-Avold située justement en Moselle rend hommage aux Poilus avec la bouteille « Saint-Nabor 1916 » en reprenant une recette de l’époque ! Forcément on ne peut que vous inviter à la commander !

JE GLISSE LA « SAINT NABORE 1916 » DANS UN
COFFRET POUR FAIRE HONNEUR À
L’HISTOIRE DE LA BIÈRE EN FRANCE
Histoire de la bière et période de la révolution craft beer
Photo d’une bouteille de bière artisanale d’une recette de la 1ère guerre mondiale

… jusqu’au boom artisanal et à la tendance « craft beers »


L’histoire de la bière sera malheureusement marquée par la disparition de plusieurs ateliers de fabrication à cause de la révolution industrielle et l’utilisation de la fermentation basse et des matières premières à faible coût. Mais heureusement, les bières artisanales font de la résistance !! En France, depuis 2010, c’est LA révolution brassicole avec l’essor des brasseries artisanales et des micro-brasseries inspirées par le mouvement et la révolution « craft beer » américaine.

Si la France est réputée pour la qualité de son vin, la fabrication de la bière artisanale fait également flotter bien fièrement l’étendard « bleu, blanc, rouge ».

Le marché et l’économie brassicoles sont est même en constante expansion et selon le Syndicat des Brasseurs Indépendants en juin 2019, le pays :

- Était numéro 1 en Europe pour le nombre de brasseries indépendantes (on en comptait 1600).

- Dénombrait la création de 5 nouveaux ateliers par jour en moyenne.

- Estimait le volume annuel de production à 1 350 000 hectolitres.

Une bonne nouvelle pour les amoureux de la pinte et les épicuriens, car les brasseurs de bières artisanales françaises sélectionnent avec soin leurs céréales, houblons, levures, malts et ne lésinent pas sur les quantités pour vous offrir de la qualité et du goût, de quoi rivaliser tête haute face aux industrielles trop souvent décevantes… Avec une histoire de la bière aussi riche, ils continuent à perpétuer des traditions ancestrales et à écrire leur avenir : IPA, Ale, Stout, Porter, bio, sans gluten, élevées en barrique et en fûts, noire, triple, rousse, blanche, blonde, brune, ambrée. C’est sûr on n’aura pas assez d’une vie pour toutes les découvrir !

Commandez votre coffret bières artisanales d’hier et d’aujourd’hui chez Machopinette.com

Illustration de 2 choppes de bières remplies qui trinquent

Si l’histoire de la bière vous a inspirée, faites le tour de notre boutique en ligne pour découvrir cet immense héritage. Découvrez des recettes historiques ou classiques, des bouteilles qui puisent leur inspiration dans l’histoire de la bière et d’autres plus actuelles, voire même surprenantes. Tous nos partenaires brasseurs vivent et fabriquent au cœur de nos belles régions de France.

Composez votre coffret bières à partir de nos suggestions et de vos envies et préparez-vous à un voyage sensoriel et historique…

JE SOUTIENS LES BRASSERIES ARTISANALES
DE FRANCE AVEC MACHOPINETTE & JE ME
FAIS LIVRER À DOMICILE AVEC UNE BOX ABONNEMENT


L’histoire s’écrit au présent : filez-vite sur notre page Facebook !