Pourquoi la bière est-elle amère ?

Les connaisseurs le savent, quoiqu’étant désaltérante, la bière a un goût amer. D’où vient cette amertume ? Eh bien, cette particularité vient du houblon.

Le houblon, la clé de l’intensité


La bière est composée de quatre ingrédients principaux : l’eau, le malt, la levure et le houblon. Ce dernier est une plante grimpante, qui s’apparente à un artichaut. Pour la fabrication de la boisson alcoolisée, ce sont les fleurs qui sont utilisées, car elles détiennent des propriétés conservatrices et bactéricides. Les fleurs du houblon prennent la forme de cônes et contiennent de la résine, responsable de l’amertume de la bière, mais aussi des huiles essentielles, qui lui confèrent son arôme.

Je commande mes bières IPA

Le cône du houblon est donc associé à de nombreux processus chimiques naturels, qui sont essentiels à la fabrication de la bière. Les acides alpha sont ceux qui donnent le goût amer au breuvage lorsqu’ils s’isomérisent, tandis que les acides bêta s’oxydent facilement et peuvent donner un mauvais goût au produit. Il existe différents types de houblon que les brasseurs choisissent en fonction de leur taux d’acides alpha et bêta, et ce, pour moduler le type et l’intensité de la boisson.

Lors du brassage, lorsque le houblon est porté à ébullition, il va libérer sa saveur amère avec la chaleur. Plus les fleurs sont chauffées pendant la fabrication, plus le rendu de la boisson sera amer.

L’amertume d’une bière est exprimée en EBU (European Bitterness Units) ou IBU (International Bitterness Units), qui veulent dire la même chose au final. Ainsi, plus l’EBU est élevé, plus le produit sera amer.

« L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, les boissons alcoolisées sont à consommer avec modération. »