Qu’est-ce qu’une bière lambic ?

Une bière lambic est une boisson peu pétillante et moussante, produite exclusivement dans la vallée de la Senne (dans le sud de Bruxelles) et dans le Pajottenland (au sud-ouest de Bruxelles). Ces bières sont fermentées de manière naturelle.

Les secrets de cette boisson unique


Dans l’ancien comté de Lembeek (l’une des explications possibles pour l’origine du nom de la bière lambic), à Bruxelles, certains brasseurs belges laissent la nature s’occuper de la fermentation de leur breuvage, sans ajout de levures. C’est cette caractéristique qui fait que cette boisson est unique au monde. En effet, on raconte que c’est seulement dans l’air de la vallée de la Senne traversant la capitale belge que l’on peut trouver les microorganismes à l’origine de cette fermentation.

La bière lambic est généralement composée de 70 % d’orge maltée et de 30 % de froment non malté. À ce mélange, on ajoute du houblon suranné, soit un houblon ayant plus d’un an, qui servira à la conservation de la boisson. Après le brassage, le moût est placé sous une toiture aérée dans la brasserie, dans une large cuve en cuivre. Des levures sauvages déclencheront alors la fermentation de la boisson. Ensuite, la bière lambic vieillit pendant 1 à 2 ans dans des fûts de chêne.

S’il est possible de consommer la bière lambic directement après sa confection, cette boisson sert cependant de base à la fabrication des faros (avec un goût caramélisé), des bières gueuzes et des bières fruitées à la cerise (appelée Kriek), à la pêche (Pêcheresse) ou encore à la framboise.

« L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, les boissons alcoolisées sont à consommer avec modération. »