Pourquoi il y a des bulles dans la bière ?

La présence de bulles dans la bière s’explique par le processus de carbonatation. En effet, pendant sa fabrication, la bière est tenue sous pression et le gaz carbonique produit lors de la fermentation s’y dissout.

Présence de bulles dans la bière, une question de solubilité


Les connaisseurs le remarqueront, lorsque la bière est encore embouteillée, elle ne pétille pas, mais dès qu’on l’ouvre, elle pétille. Cela s’explique par le fait que la pression du CO2 se trouvant au sommet de la bouteille diminue lorsqu’elle est décapsulée. Une dilatation de la poche de gaz carbonique survient alors et celle-ci se refroidit.

Puisque la solubilité du gaz est proportionnelle à sa pression, lorsque cette dernière chute, la solubilité du CO2 diminue également et ce sont des bulles qui sortent de la bière lorsque la bouteille est ouverte.

Pour que les bulles puissent s’échapper de la bouteille, la pression locale doit être très haute. C’est pour cette raison que les bulles se forment à certains endroits plutôt qu’à d’autres. Elles sortent notamment dans des lieux où il y a déjà de l’air, comme dans les impuretés ou dans les cavités du verre.

Les bulles sont également à l’origine de la mousse que l’on retrouve dans le breuvage. Si certaines bières contiennent plus de mousse que d’autres, c’est en raison de leur corps. Plus une bière a de corps, plus sa mousse sera riche et onctueuse.

En plus des bulles, le CO2 est aussi à l’origine de la formation d’acide carbonique dans l’eau, qui donne cette sensation de picotement sur la langue et renforce le goût et le corps de la bière.

« L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, les boissons alcoolisées sont à consommer avec modération. »