Quel est l'objectif de la refermentation en bouteille ?

Après le brassage et avant l’étape tant attendue de la dégustation, certaines bières bénéficient d’une refermentation en bouteille. Quel est donc l’objectif de cette étape supplémentaire pour les brasseurs de bière ?

Pourquoi refermenter les bières ?


Le but de la refermentation en bouteille est d’augmenter le taux d’alcool de votre boisson et de dissoudre le gaz carbonique naturellement produit au cours de cette fermentation.

Avant l’embouteillage de la bière, les levures ont généralement déjà consommé les sucres fermentescibles présents pour relâcher de l’éthanol et du CO2. De plus, le gaz carbonique relâché jusqu’à présent s’étant échappé par le barboteur, la boisson fermentée n’a donc pas pu se saturer en CO2.

Ainsi, des sucres fermentescibles doivent encore être ajoutés à la bière pour que les levures puissent de nouveau produire du gaz carbonique, mais qui cette fois ne pourra s’échapper. Cette refermentation en bouteille dure en moyenne deux semaines et permet la graduelle carbonatation de la bière. Il sera alors possible de finaliser le titrage et d’assurer une bonne saturation en dioxyde de carbone pour produire une bière pétillante. Après ce processus, il ne restera plus qu’à placer le produit brassicole dans un endroit plus froid afin qu’elle développe plus d’arômes et de saveurs.

Il y a certaines caractéristiques propres à la bière qui exercent une influence sur cette refermentation en bouteille. En effet, si votre boisson a déjà une forte teneur en alcool, il y a de fortes chances que les levures ne veuillent plus fermenter les nouveaux sucres ajoutés. Les variations de température peuvent aussi avoir des effets sur la refermentation en bouteille.

« L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, les boissons alcoolisées sont à consommer avec modération. »